shadow
Respectez les gestes barrières pour lutter contre le covid-19! **** Le port du cache-nez est obligatoire **** Distanciation sociale de 1m...****Les recrutements des enseignants du supérieur et des chercheurs se dérouleront du 04 au 22 Septembre 2020

   

les partenaires s’expriment

La Multinationale Nestlé a fait don de matériels et de d’équipements d’une valeur de 320 millions de FCFA ses partenaires institutionnels, le CNRA et L’université Nangui Abrogoua. C’était le lundi 15 juin dernier au siège du Centre de Recherches et de Développement de Nestlé à Abidjan. A la fin de cette cérémonie, les différents partenaires ont livré leurs impressions. 

 

 

Docteur Adiko – Conseiller scientifique chargé de la coopération internationale au CNRA

« Ces équipements viendront renforcer le plateau technique que nous avons chez nous »

Pour nous CNRA, nous ne sommes pas surpris par la cérémonie de ce jour, parce que notre coopération, notre collaboration scientifique et technique avec Nestlé est basée sur deux principes. D’abord, le principe de la co-construction, qui veut dire que Nestlé et le CNRA acceptent de mettre les compétences ensemble pour créer les technologies et aboutir à l’innovation à mettre au service des bénéficiaires. Dans le cas d’espèce, les bénéficiaires, ce sont les producteurs de café, de cacao et de la filière en général de notre pays qu’est la Côte d’Ivoire.

Le deuxième principe qui est inclus dans la co-construction, c’est le respect des intérêts des deux partenaires. Et donc ces deux principes étant acquis, nous (Nestlé et CNRA) avons toujours su mettre nos experts et leurs spécialistes, ensemble ; d’abord, dans la définition des thèmes d’intérêt, et pour les activités de Nestlé, et pour les activités du CNRA ; et pour les intérêts économiques et stratégiques de la Côte d’Ivoire. C’est dans ce cadre-là que nous avons toujours collaboré et que nous avons eu plusieurs accords mis en œuvre et qui à notre avis, ont abouti à des résultats intéressants. Ces résultats sont intéressants en ce sens que nos chercheurs ont pu travailler dans les installations et les laboratoires de Nestlé et bénéficier d’un renforcement des capacités. Nous avons échangé des chercheurs et publié des résultats même ensemble. Nos collaborations sont encadrées par des conventions qui nous permettent donc de nous assurer que nous n’allons pas affecter les intérêts de l’autre partie.

Le matériel reçu est composé d’équipements de laboratoire. Ce sont des éléments qui vont servir dans nos activités de production de cultures in-vitro et de biologie moléculaire. Ces équipements viendront renforcer le plateau technique que nous avons chez nous. Comme je l’ai dit dans mon intervention au cours de la cérémonie, nous avons toujours su, à chaque fois que nous en avons l’opportunité, saluer l’excellence de la collaboration et de la coopération avec Nestlé.

 

Pr. TANO Yao – Président de l’Université Nangui Abrogoua :

« CE DON DE MATERIELS EST UNE CONTINUITE, UNE AMPLIFICATION DE LA COLLABORATION AVEC LE CRD DE NESTLE »

Cette remise se situe dans le cadre de la collaboration que nous avons avec Nestlé, plus précisément avec le centre de recherches et de développement, depuis quelques années. En effet, déjà en 2018, nous avons signé un partenariat de collaboration, par la suite, nous avons eu quelques étudiants qui sont venus en stade dans ce centre. Ce don de matériel est donc une continuité, une amplification de la collaboration que nous avons déjà. Ce sont des équipements diversifiés dont nous avons besoin pour faire des analyses assez poussées dans différents domaines. Parce que vous savez, l’université Nangui Abrogoua est une université scientifique et nous travaillons beaucoup sur la conservation des aliments, la transformation des aliments, la sécurité alimentaire. Ces équipements vont donc beaucoup aider dans ce cadre-là. Au sortir de cette remise, je suis animé d’un sentiment de joie et de reconnaissance.

 

Thomas CASO – Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire 

« JE VOIS UNE FRANCHISE, UNE VRAIE COOPERATION »

Nous sommes là il y a plus de 60 ans. Et en tant qu’entreprise, nous nous entourons du maximum de partenaires qui interviennent dans notre chaine de valeur et qui ont des capacités, à échanger avec nous. Avec le CNRA, nous travaillons étroitement depuis plus de 11 ans, parce qu’il est à la tête de la recherche agronomique en Côte d’Ivoire, ce qui nous intéresse énormément.

Nous échangeons avec ces institutions dans tous les domaines possibles ; que ce soit côté recherches, côté talent, côté jeunesse. Aujourd’hui, nous célébrons un petit échange ; nous échangeons du matériel qui devrait améliorer leur propre travail. Mais la relation avec eux est mille fois plus grande qu’un échange de matériel. C’est le relationnel, les échanges intellectuels, les recherches que nous partageons entre nous.

Pour l’UNA, Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais Mlle. CYBELL LOKO, qui sort de cette université travaille chez nous. Et chaque année, nous essayons de prendre cinq ou six de ce genre d’étudiants brillants pour mettre à profit leurs compétences émergentes, les former et les entretenir. Pour dire que nous essayons de jouer notre rôle d’entreprise citoyenne en aidant à construire aussi l’avenir des chercheurs importants et des jeunes.

La valeur approximative des équipements s’élève à 320 millions de FCFA. C’est du matériel de pointe pour aider le CNRA et l’UNA. Il s’agit d’enrichir les laboratoires, faciliter les recherches des étudiants et bien sûr des chercheurs. S’assurer que le matériel utilisé par ces deux institutions soit à la pointe, sachant que ces recherches sont aussi importantes pour eux que pour nous.

Avec le CNRA, c’est une relation qui dure depuis plus de 11 ans, et moi ça ne fait même pas deux ans que je suis dans ce pays. C’est pourquoi je suis très reconnaissant du travail de mes prédécesseurs et de l’importance de ces relations. Je respecte énormément le chemin déjà parcouru et je me vois comme garant de cette relation pour m’assurer de la poursuivre, la nourrir et l’orienter à ma façon sur la base des principes du partenariat entre Nestlé et ces institutions. Je suis très content de ce que je vois. Je vois une franchise, une vraie coopération. Ce ne sont pas des paroles vaines, ce sont plutôt des gestes, des actions. Nous avons beaucoup vécu ensemble, découvert des choses ensemble. Il y a des choses que nous avons pu publier, des jeunes que nous avons pu former qui ont une grande carrière en cours. Tout cela me rend très heureux et fier. Je me responsabilise davantage de m’assurer que je joue mon rôle, en tant que leader dans l’entretien de ces relations.

Sercom-UNA

 

 

 

Photothèque

Aucune image